Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 16:59

Savoir ce qui se passera lorsque Menton sera touchée par le séisme, car notre cité est située sur la faille ligure, est une question qu'ont étudié des chercheurs. Les occupants de logement propriétaires et locataires sont déjà en théorie informés des risques pris à vivre en zone sismique. Certes les dégâts chez-nous seront moindre que sur Monaco car les habitations sont moins hautes.

Mais les destructions de bâtiments, de routes, de ponts de tunnels priveront aussi notre cité d'eau de gaz d'électricité. L'effet du tsunami est encore difficile à évaluer suivant la hauteur de la vague.

Le CEA a réalisé une intéressante simulation en 2007 dont les résultats ont été communiqués au sénat. Pourquoi le sénat alors que l'activité de ces élus est proche de la léthargie de la marmotte en hiver ? Sans doute pour ne pas affoler la population, tant les élus s'imaginent que leur peuple est immature et ne saurait pas s'adapter, ou pour faire plaisir aux bétonneurs de la Côte ?

Voici donc les conclusions de l'audition publique du 7 juillet 2010 à laquelle n'était pas invité le Petit Mentonnais et qu'à défaut de communication au plus grand nombre il serait peut-être utile de rendre compte au Palais de l'Europe.

Votre blog vous en diffuse les meilleurs extraits que chacun peut consulter sur le site internet du sénat.

www.senat.fr

Michel Cara, professeur à l'École et l'Observatoire des Sciences de la Terre (EOST), Bureau central sismologique français (BCSF) 

"LA RÉALITÉ : UN SÉISME EN MER LIGURE EN 1887

Pour parler d'un scénario possible futur sur Menton, il m'a paru important de commencer par un phénomène bien réel, malheureusement, qui a eu lieu avant le déploiement d'instruments. On est un peu limité pour trouver l'origine de ce séisme, qui est survenu en 1887, en Italie, au large de la côte italienne et qui a affecté la partie française, jusqu'à Nice au moins. (...)

C. EXERCICE DE SIMULATION CEA EN 2007

Le séisme serait non pas sur la partie italienne, mais plus près de Menton en se mettant dans des conditions qui maximisent les possibilités de dégâts sur la zone. Je précise que le séisme de 1887 a une magnitude qui n'est évidemment pas bien connue, parce c'est l'instrument qui permet d'avoir la magnitude. On l'estime à partir de ses intensités macrosismiques entre 6.2 et 7.0 suivant les différentes études. S'il a été de magnitude 7.0, ce n'est pas pareil que s'il a été de magnitude 6.2. Cela veut dire qu'on a une faille qui a joué au moins sur une dizaine de kilomètres sur la marge Ligure, qui est à l'origine de ce séisme de 1887.

L'hypothèse est sur un séisme qui ferait 6.1. Un peu plus loin, c'est un 6.5 qui a été retenu. Vous voyez qu'on se situe aux alentours de 6.5, avec une modulation, si on veut prendre un séisme comparable à celui de Menton de 1887.

Voilà en résumé le scénario choisi : un épicentre qui casse à 2 kilomètres au sud de Menton. Il est évident que la position de cet épicentre va fortement moduler l'importance des secousses. Une cause de tsunami est liée au mouvement de la faille qui va être liée à cette rupture à l'épicentre du séisme.

François Schindelé va parler de la partie tsunami. Je retiens une chose très importante sur cette prévision pour des tsunamis dont la source est très proche des côtes : on va avoir moins de cinq minutes. On n'est pas du tout dans la situation où on a plusieurs heures avant l'arrivée du tsunami, on est vraiment dessus. C'est éminent quand le séisme se produit. (...)

E. EFFETS SUR LES INFRASTRUCTURES

Avec un séisme de ce type, un ensemble de destructions sont attendues sur le réseau routier. Les ports sont rendus inutilisables de même que les aéroports. Des problèmes électriques vont se poser ainsi que des problèmes de réseaux pour l'eau, le gaz. Des incendies peuvent être liés à des ruptures de canalisations de gaz. Même dans le cas de séismes relativement faibles, on peut être confronté à des problèmes de transmission, c'est-à-dire tout ce qui est communication.

Tout est complètement désorganisé. En France métropolitaine, en 2003, à l'occasion d'un séisme dans les Vosges, le réseau GSM était à la limite de la saturation et ne passait parfois pas. On peut imaginer que sur un phénomène important, le réseau s'écroule et la communication entre les personnes deviendrait difficile.

F. EFFETS SUR LES CONSTRUCTIONS

L'effet sur les constructions va se tirer directement de la valeur prédite de ces intensités macrosismiques. On peut faire un scénario sur l'importance des dégâts auxquels on peut s'attendre.

A l'intensité 9, il faut s'attendre à ce que 20 à 50 % des bâtiments de qualité A, les bâtiments les plus vulnérables en pierres tout venant, sans structures, soient effondrés, c'est-à-dire complètement écroulés.

Pour des bâtiments de maçonnerie, qui résistent un peu mieux à ce niveau d'intensité, 10 % seraient écroulés et 90 % resteraient endommagés, mais debout. Voilà ce que cette échelle permet de prédire à partir du moment où on connaît la vulnérabilité du bâti sur une commune."

Puis suivent les très intéressantes prévisions de pertes en vies humaines et blessés à une période (juin) où Menton ne comprend que peu de touristes. 

Un sénateur qui avait sans doute fini de lire son journal, faire ses mots croisés, répondu à son courrier et d'avaler son café pendant l'exposé ponctue la fin de la présentation d'un "Votre exposé est bref, mais passionnant."

Puis des questions sont posées sur la situation de Monaco (bien que Monaco ne fasse pas partie de la France), on ne voit donc pas en quoi le sénat français républicain peut s'intéresser aux problèmes de la Principauté, mais ce sont nos voisins.

En résumé il est bien dommage que les travaux et résultats d'un tel intérêt scientifique pour la survie des populations et l'aménagement urbain de notre littoral mentonnais aient été traités avec autant de désinvolture par des sénateurs qui toujours fidèles à leur ambition ne pensent qu'à leur petit confort entre deux élections.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit Mentonnais - dans Menton notre cité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Le petit Mentonnais
  • : Le blog le Petit Mentonnais aborde les thèmes de la vie à Menton (Mentan). Des textes en mentounasc, l'Histoire et la culture mentonnaise. Les agrumes et citrons (liman) de Menton. Nos traditions et notre gastronomie.
  • Contact

Contacter Citronnet

Pour me contacter, veuillez cliquer sur le lien "contact" tout en bas de la page. Oui tout en bas.

Recherche

Pages